Le portail divination et voyance | Unicorne.comARTS DIVINATOIRES UNICORNE
Unicorne > Grimoire > O
Lettre O - Grimoire des Mancies et des Arts divinatoires
Guide divination et pratiques divinatoires pour obtenir un oracle
 
Arts Divinatoires
O • GRIMOIRE Mancies, Arts divinatoires et Magie
Prédire soi-même son avenir via les pratiques divinatoires...
Voici la lettre « O ». Venez découvrir la divination par les oeufs et les blancs d'oeufs, l'écoute des coquillages, le vin des liba­tions, les bourdonnements d'oreilles, l'observation augurale du cri ou du vol des oiseaux de proie, l'observation des dents et des caries, les aboiements ou les hurlements de chiens, le nombril (ombilic) des nouveaux-nés et le cordon ombilical, l'huile, les songes, les lettres qui composent le nom d'une personne, les ongles des doigts de la main, etc.
Unicorne
Unicorne Stars

Des questions côté Amour, Argent, Travail, Santé, Souci?   
... Arts divinatoires   Tirage Gratuit   Tarot Divinatoire   
Tarot de Marseille   Cartomancie Gratuite   Tirage du Jour   
Astrologie   Voyance  Tirage en ligne    Tirage A La Carte ...   




Grimoire des Mancies
Page Suivante...

P
Lettre P
Pagomancie (pégomancie, pégomantie), pallomancie, palmomancie, palmosomancie, palomancie, papyromancie, paratoscopie, parthénomancie, parténomancie, podiomancie, pédomancie, pégomancie, pégéomancie, pélomancie, pessomancie, pecthimancie, petchimancie, pétromancie, phallomancie, phyllomancie, phyllorhodomancie, phillorodomancie, physiognomancie, phyznomancie, fiznomancie, pisomancie, pissomancie, plastromancie, pnéomancie, pératoscopie, pneumancie, podomancie, poléomancie, potamomancie, psammomancie, vitréomancie, pséphomancie, pseudomancie, psychographie, psychomancie, ptarmoscopie, pygomancie, fessomancie, croupologie, pyromancie, piromancie, pyroscopie, pythomancie



Apprendre à Lire les Feuilles de Thé
Consultez notre Guide pour apprendre à faire la Lecture des Feuilles de Thé... Une mancie amusante et surpre­nan­te appelée thédomancie ou tasséomancie.
feuilles de thé



Tirages A La Carte
Des Tirages Divinatoires Exclusifs à Unicorne!
TAROT DE MARSEILLE
Tirage de tarot
Coupe
Diamant
Tirage de tarot
Croix
Celtique
Tirage de tarot
Fer à
Cheval
Tirage de tarot
Croisée
Chemins
Tirage de tarot
Roue
Astro
Tirage de tarot
Meilleur
Choix
Tirage de tarot
Quête
Vérité
Tirage de tarot
Tirage
en Croix
Tirage de tarot
Tirage
Relation



A   B   C1   C2   D   E   F   G   H   I-J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V-W-X-Y   Z   |   FEUILLES de THÉ

O

Oculomancie - Du latin oculus, oeil.
Divination par l'observation de l'oeil, ou des yeux d'une personne; mais d'une façon visant à obtenir un état semi-hypnotique.

Odontomancie - De l'ancien grec odont (combiné avec odoys), dent.
Divination par l'étude et l'observation des dents, du mal de dents, des caries, etc.

Oenomancie (œnomancie) ou oïnomancie (oinomancie), oïnoscopie- Du grec oinos, vin.
Divination par le vin des libations qui consiste à en interpréter sa couleur, son aspect et son goût, son agitation dans la coupe, le bruit qu'il fait en arrosant la terre, etc. Chez les grecs, le vin était coupé avec des épices, des herbes aromatiques, du fenouil, de la réglisse, etc; ce qui une fois macéré, donnait le “vin de la Pythonisse”, ou devineresse. Ce qui permettait au devin — qui tombait parfois en transe éthylique — d'interroger les esprits des Limbes et de faire des conjectures sur les plans divins, en abreuvant les gens de ses révélations.

Puis dans l'Europe du XIIIe siècle, il arrivait que des crânes d'animaux soient cuits dans le vin rouge; alors l'oenomancien pouvait prédire l'avenir en observant et en interprétant les fissures dans le crâne, devenues plus évidents par le vin rouge. Et de leur côté, les druides gaulois style Panoramix avaient élaboré un rituel complexe autour de l'œnomancie, qu'ils appelaient d'ailleurs “apéro”... qui a semble-t-il traversé les âges: puisque la forme actuelle de l'apéro dans nos sociétés, a conservé certains éléments primitifs des druides (ex: l'entrechoquement des coupes, le saucisson coupé en tranches, le rôt, etc). :0)

Une pratique moderne de la divination par l'oenomancie consiste à renverser du vin sur un tissu ou sur du papier, et ensuite d'interpréter les taches obtenues. Une autre façon de faire consiste à faire tremper ou bouillir un morceau de tissu dans du vin, et d'interpréter les résultats. Cette mancie est aussi nommée oénomancie, oinomancie ou oinoscopie.

Oinomancie - Voir oenomancie.

Oïnoscopie ou ornithomancie, oenistice - Du grec oionistike, oionos ou oiseau de proie.
Divination par l'observation augurale du vol ou du cri des oiseaux de proie et des oiseaux rapaces. Voir ornithomancie.

Oikoscopie ou oicoscopie - Du grec otxo, maison.
Divination par l’interprétation des événements de la maison, ou par l’aspect extérieur des édifices. Nom générique des divinations domestiques particulières.

Oïonistique - Voir ornithomancie.

Ologymancie ou ololigmancie - Du grec ololuzo, hurler.
Divination par l'interprétation des aboiements ou des hurlements de chiens. Notamment, l'on dit que s'ils hurlent comme des loups, il s'agit d'un très mauvais présage.

Omniromancie - Voir oniromancie.

Omoplastoscopie - Du grec ômos, épaule; et platê, surface plate.
Divination qui permet de deviner l’avenir en partant des lignes et des dessins qu’on croit percevoir sur les omoplates des chèvres, des moutons, des porcs, etc. Pour pratiquer l’omoplastoscopie, dans l'Europe du Moyen-Age, il semble que l'idéal fut d'utiliser l'omoplate droite d'un cochon noir ou d'un mouton noir, qu'on faisait bouillir — pour que la chair se détache bien de l'os — et non pas griller sur les braises.

En Grèce, après avoir formulé mentalement la question à résoudre, on immolait un agneau ou une brebis; pour ensuite lever une omoplate qu'on faisait griller sur les charbons ardents. Si l'arète médiane restait blanche et intacte, c'était un présage de vie; mais si elle se boursouflait, c'était un présage de mort. Et si le côté gauche noircissait alors que le côté droit rougissait, il s'agissait d'un présage de guerre; alors que si la couleur blanche s'étalait de part et d'autre, c'était un augure de paix.

Puis au Moyen-Orient, on dit qu'il faut prendre un mouton ou une chèvre et formuler dans sa tête la question à laquelle on veut obtenir une réponse, avant sa mise à mort. Puis on en fait griller les omoplates, bien que l'on puisse aussi tirer des présages sur l’omoplate avant la cuisson. On examine avec attention les dessins tracés sur l’os car ce sont eux qui annoncent les événements. On utilise cette pratique divinatoire pour faire des pronostics sur des événements généraux tels la sécheresse, la fertilité des moissons, la paix ou la guerre, etc. Ce type de divination est rarement appliqué à des cas particuliers. Voir aussi scapulomancie.

Omphalomancie ou omphélomancie, omphilomancie - De l'ancien grec omphalos, ombilic.
Divination par l'inspection du cordon ombilical et du nombril (ombilic) des nouveaux-nés, tirant des présages de la disposition du cordon ombilical lors de la naissance. Les sages-femmes prédisaient quel nombre d'enfants une femme aura encore, par la simple inspection du noeud du nombril (source: Petite encyclopédie synthétique des sciences occultes, par Ernest Bosc de Vèze, Ed. la Curiosité (Nice)-1904, p. 71).

Puis on devinait aussi d'après le caractère du cordon ombilical, et d'après le nombre de marques ou par les noeuds de la veine ombilicale, que présente le cordon du premier-né; ainsi que d'après le caractère de la caduque. - Note: “Lorsque le placenta se détache, il entraîne avec lui la portion épaissie de la muqueuse utérine; la portion ainsi entraînée constitue la caduque (E. Perrier, Traité de zoologie, t. 4, 1932, p. 3351)”.

Cette mancie est également pratiquée sur des filles nouvelles-nées pour déterminer le nombre d'enfants qu'elles auraient dans leur vie. Par la même occasion, le nombre de marques retrouvé sur le cordon ombilical était utile pour savoir si un enfant vivrait vieux, ou pas.

Onéiromancie - Voir oniromancie.

Onichomancie - Voir onychomancie.

Onicomancie - Voir onycomancie.

Onimancie ou onymancie - Abréviation latine inexpliquée des termes onychomancie et onycomancie; soit onimancie, onymancie: du nouveau latin, onimantia. Voir dans le dictionnaire [1632 - Dictionaire Cotgrave des langues française et anglaise (Cotgrave Dictionarie of French & English Tongues) - Onymantie: f. La divination par l'huile et la cire. Rabelais.]

Oniromancie ou onéiromancie, omniromancie, onéirocritie - Du grec oneiros, “qui prédit l'avenir d'après les songes”, rêve.
Divination par l'interprétation des songes, consistant à interpréter soit les songes, soit les rêves, pour en tirer des présages. Cet art divinatoire fut fort en usage durant toute l'Antiquité. Toutefois, de nos jours, il semble important de différencier les songes des rêves, puisqu'un songe — de l'ancien grec “oneiros” ou “oneiroi”, songe — semble en fait rejoindre le rêve métaphysique; ce que les anciens nommaient songe prophétique, songe d'incubation ou thérapeutique, etc. D'ailleurs au IIe siècle de notre ère, le philosophe grec Artémidore de Daldis — parfois nommé Artémidore d'Éphèse — a écrit un excellent “Traité des songes” (“Onirocriticon”, en grec - traduction en fr sur le site de reves.ca); alors qu'il divise les songes en deux classes principales: le songe divinatoire (songes allégoriques, sous la forme de symboles) et le rêve non divinatoire (songes spéculatifs, choses ordinaires habituelles).

Donc aux temps anciens, les Songes — avec un “S” majuscule —, étaient des divinités qui présidaient aux songes; des divinités qui la nuit, pénétraient dit-on dans les demeures des hommes. Les Songes — du latin somnia, “qui envoie des songes” — étaient les fils du Sommeil et sortaient des enfers par deux portes: l'une d'ivoire, qui donnait passage aux Songes vains; et l'autre de corne, qui donnait passage aux Songes véridiques. Le dictionnaire Litré souligne également une distinction SONGE / RÊVE, expliquant que « Le langage physiologique distingue le songe du rêve, que confond le langage vulgaire. Quand, durant le sommeil, les sensations et la perception, la locomotion et la voix sont seules suspendues, tandis que les facultés morales et intellectuelles restent en exercice, il y a songe. Quand, les sensations étant suspendues, la voix et le locomotion ensemble ou une seule de ces fonctions continue à s'exercer en même temps qu'une ou plusieurs facultés cérébrales, il y a rêve. » C'est donc par l’intermédiaire de ces songes inspirés que les mystiques obtenaient réponse à une interrogation, ou à un problème d’ordre métaphysique: en décryptant les images symboliques du rêve, ou présages, pour en comprendre le message.

Cette distinction étant posée, voyons maintenant en quoi consiste l'oniromancie. Contrairement aux Grecs qui différenciaient le songe du rêve, les Latins utilisent le même mot pour décrire le fait d'avoir un songe, ou un rêve, par le terme “somnïum” ou “somnïo” (de somnus, sommeil). C'est vers la fin du XVIIe s. que rêver tend à supplanter songer au sens de “faire des rêves en dormant”. Ces deux termes sont donc maintenant synonymes (du latin “somniare”, rêver, avoir un songe). Pour interpréter les rêves, une multitudes de bouquins sont disponibles sur la clef des songes, ou l'interprétation des rêves: qui peuvent être prophétiques, initiatiques, télépathique, visionnaire, prémonitoires, etc.

Puis pour le simple amusement, voici un petit guide d'oniromancie divinatoire VS les effets d'un rêve, qui exprime pour chaque jour du mois lunaire, de quel effet pourrait être suivi votre rêve.
(Source: Liber DraconisPetit glossaire de la Divination)

1 - rêve faux — 2 - heureux effets — 3 - aucun effet — 4 - heureux effets — 5 - effet nul — 6 - ne racontez votre rêve à personne — 7 - rêve vrai — 8 - sera suivi d’effet — 9 - effets le jour même — 10 - rêves vrais dont le succès est assuré — 11 - effets dans les 4 jours — 12 - effets opposés — 13 - effets certains — 14 - effets de deuil ou de renoncement — 15 - effets dans les trente jours — 16 - rêves suivis d'effet — 17 - ne raconter votre rêve que dans trois jours — 18 - ne pas raconter votre rêve — 19 - vous donnera de la joie — 20 - effets dans les 4 jours — 21 - effet nul — 22 - effets nuisibles — 23 - accomplissements du rêve dans les trois jours — 24 - vous apportera de la satisfaction — 25 - effets dans une semaine — 26 - rêves utiles — 27 - vous promet succès et joie — 28 - vous procurera une véritable grande joie.

Onomancie - Voir onomatomancie.

Onomatomancie ou onomamancie, onomancie, nomomancie - Du grec onoma, nom.
Divination fondée sur le nom d'une personne et sur le nombre des lettres dont ce nom se compose. Cette mancie consiste en l'art de présager par les lettres d'un nom d'une personne et leurs correspondances symboliques avec les nombres — puisque chaque lettre est animée d’une force correspondant à un chiffre particulier —, le bien ou le mal qui en principe, doit lui arriver. Ainsi la combinaison des lettres d’un prénom et/ou d’un nom constitue un bouclier protecteur si la charge est positive, ou qui deviendra inopérant en cas de charge négative. Voir aussi arithmomancie, numérologie.

Onychomancie ou onichomancie - De l'ancien grec onychos, ongle de doigt.
Divination par l'observation des ongles des doigts de la main; et/ou avec l'utilisation d'huile. Aux temps anciens, cette mancie était pratiqueé par les devins qui cherchaient une manifestation de l'ange Uriel. Pour procédér, voici ce qu'en disait J. B. Thiers dans son “Traité des superstitions” (1697, 1, 188), qui rapporte que d'après un manuscrit qu'il avait entre les mains, les moyens magiques de voir dans l'ongle le visage d'un voleur ou d'un assassin resté inconnu.

Et il cite: « Pour voir dans l'ongle, il faut racler l'ongle du pouce droit ou gauche d'un enfant, en commençant par son extrémité et finissant à la chair, avec un couteau ou un autre instrument neuf; cet ongle ainsi raclé, vous le frotterez d'huile d'olive ou de noix, dans laquelle vous mettrez du noir à noircir, ou de la suie de cheminée, en forme de miroir ou de quelque autre chose resplendissante, ensuite de quoi vous direz cette oraison: Uriel, premier Séraphin. » —

Uriel, premier Séraphin, je te commande et conjure par le grand Dieu vivant, par la virginiré de la Vierge, par la virginiré de Saint Jean Baptiste, par la virginiré de cet enfant qui est présent devant toi, de lui faire apparaître sans retarder, et tout présentement, ce que je te demanderai. Je te commande encore par le pouvoir que Dieu m'a donné, par le saint sacrement de baptême que j'ai reçu à l'Église, et par tout ce qui y est contenu. ” — Il faut répéter au moins trois fois ces paroles et les réitérer jusqu'à ce que l'on voie ce que l'on demande. Puis quand on le verra, on dira ce qui suit: “aglatì, aglata, caíui, cala, sois le bien venu. Je te commande par le grandi Dieu vivant, par la justice divine et humaine, par tous les noms ci-dessus, et pat Scemhemsamphoras, que tu aye à demeurer dans ce Heu tant que je voudrai et que je souhaiterai, et me répondre intelligiblement et sans ambiguité, ni équivoque, ou à cet enfant, sur tout ce que je te demanderai. Mais auparavant lève la main, et prête serment de fidélité, à savoir que tu diras la vériré sans équivoque, ni mots à double entente. Car de rechef je te le commande par le nom de Scemhemsamphoras et par les noms Cabalistiques qui font terminés en Jel et Jol, et par les soixante douze noms, en vertu desquels le divin moteur m'a donné le pouvoir d'agir.

Si c'est un autre génie qu'Uriel que vous appeliez, vous changerez le nom, et vous y substituerez le nom de celui auquel vous vous adressez. Et afin que le génie dise la vériré, il saut que la lune soit en plein aspect avec Saturne, ou bien disposée.

Une variante de cette forme de divination dit que dépendamment du sujet de la divination, l'enfant devrait faire face à l'Est pour les questions d'argent; au Sud pour les questions d'amour, à l'Ouest pour celles concernant le vol et au Nord pour les affaires de meurtre. Une autre variante dit qu'après avoir fait certaines marques sur les ongles d'un enfant, celui-ci tourne ses ongles vers la terre; on fait une conjuration, puis une demande et dit-on, le démon invoqué vient écrire les réponses sur le sol. Une autre façon de pratiquer cette mancie, consiste à ce que l'onychomancien mélange de l'huile d'olive dans la paume de sa main; et que tout en posant une question, il place une pièce de monnaie dans sa paume en la faisant tourner. La direction vers laquelle la pièce bouge indique la réponse à la question.

Une autre forme que prend cette divination consiste à ce qu'à l'aide d'huile, l'on observe et interprète les figures crées par de l'huile qu'on a versée dans un bassin d'eau. — Note: certains auteurs ont confondu deux termes, soit onycHomancie (onichomancie) et onycomancie (onicomancie); l'un avec un H = ongles des mains (onychos); et l'autre sans H = stries (onyx) sur les ongles des pieds, des mains ou des griffes d'animaux, dans une visée de diagnostic ou de pronostic médical, surtout. Donc voir aussi onycomancie.

Onycomancie ou onicomancie - Du grec onyx, pierre d'onyx, pour griffe ou ongle de doigt; du latin onyx (onychis); du vieux français oniche (XIIIe s.).
Divination par l'observation des stries, lignes, rainures, marques, etc, visibles sur les ongles des pieds ou des mains, ou sur les griffes d'un animal. Cette mancie qu'on appelle “onycomancie” fut ainsi nommée parce que la couleur du minéral (la pierre de onyx) ressemble parfois à celle d'un ongle, rose (ou noire parfois) avec des stries blanches. — Ne pas confondre avec onychomancie, qui fait référence à onychos (ancien grec), ongle de doigt. — C'est principalement une forme de divination à saveur médicale, utile pour l'émission de diagnostics et de pronostics. Ainsi l'ongle humain — tout comme la griffe d'un animal — peut fournir des indices sur l'état de santé, ou sur la cause de la mauvaise santé d'une personne. Divers problèmes de santé tels le lupus, le diabète, la sclérodermie, les maladies du rein et les problèmes au foie, laissent des marques distinctives sur les ongles.

Dans une variante de ce thème, la pratique consiste à faire l'observation de la réflexion des rayons du soleil sur les ongles d'un enfant, qui sont frottés avec de l'huile et de la suie. On interprétait les signes en croyant que les petites taches qui se forment sur les ongles, sont les marques de quelque faute commise. Faute qui peut être grande, ou petite, selon la grandeur ou la petitesse de ces taches. Cette superstition semble venir des Payens qui croyaient que le mensonge était toujours suivi de quelque peine; comme par exemple une dent gâtée, un ongle marqué, des cheveux perdus et autres choses semblables. D'ailleurs, il n'y a pas si longtemps encore dans nos campagnes, on disait qu'un enfant né avant terme, un “petit sept mois”, n'avait pas d'ongles quand il arrivait au monde; ce qui pouvait confondre ceux qui avaient fait oeuvre de chair avant le mariage, car si l'enfant naissait avec des ongles, après supposément sept mois de grossesse, c'est qu'il avait été conçu il y a neuf mois, et non pas sept. :0)

Le philosophe, astrologue, mathématicien et médecin italien Jérôme Cardan — Girolamo Cardano, 1501-1576 —, dans son traité “de varietate rerum” portant sur les marques des ongles, dit que les taches au haut des ongles slgnifient les choses passées; les taches du milieu de l'ongle marquent les choses présentes; et les taches inferieures présagent les évenemens futurs. Il mentionne aussi que les taches blanches sont des marques de bonheur et que les taches bleues sont des marques de malheur. Puis, que celles du pouce annoncent des honneurs; celles de l'index annoncent des richelles; et ainsi de suite pour les ongles des autres doigts, suivant le rapport de chaque doigt avec les planetes dont il tire son nom. Note: certains auteurs ont confondu deux termes, soit onycomancie (onicomancie) et onycHomancie (onichomancie); l'un sans H = stries sur les ongles (onyx); et l'autre, avec un H = ongles des mains (onychos). Donc, voir aussi onychomancie.

Onymancie - Voir onicomancie.

Ooscopie - Du grec oôn, oeuf; et et skopéô, examiner.
Divination par les oeufs et particulièrement par l'étude des blancs d’œufs, qui consiste en l'observation des nuages que forment les blancs plongés dans l'eau. L’ooscopie, technique divinatoire relativement récente, est une mancie dérivée de l'oomancie dont elle est devenue quasi synonyme. Elle tire des présages de l'intérieur de l’œuf dont on a rompu la coquille. On pratique cette mancie en examinant l’importance relative du jaune et du blanc, l’étendue de la surface occupée par l’œuf cassé, la couleur et la forme du jaune, etc.

Une technique divinatoire consiste à d'abord remplir au trois quart d'eau un verre de cristal, et d'y laisser tomber quelques grains de gros sel. Ensuite, il faut délicatement verser un blanc d'œuf frais, en prenant soin d'enlever le germe. On laisse reposer le tout pendant 24 heures dans un endroit sec et à l'abri des fluctuations de température. Pour interpréter, avec une lampe allumée, on observe alors les figures créées par le blanc d'œuf plongé dans l'eau. Voir aussi oomancie.

Oomancie ou ovomancie - Du grec oôn, œuf.
Divination par les oeufs, via l'observation de leur forme extérieure. On tire des présages de la forme de l’œuf, ainsi que de la couleur et de la structure de sa coquille. Jadis chez les Perses, les prêttres observaient un oeuf mis sur le feu en examinant d'abord s'il suait par le haut ou par le côté; et si l'oeuf éclatait ou coulait, ce fait donnait un présage néfaste annonciateur de danger ou de péril. Puis aux temps anciens, pour savoir si un malade guérira ou mourra, on utilisait une technique divinatoire en écrivant des formules magiques sur un œuf, qu'on place devant la tête du malade. Le lendemain, on examine l'œuf et on tire des pronostics sur son aspect. S’il a changé de couleur, le malade mourra mais dans le cas contraire, il guérira. Note - L'oomancie était pratiquée au Moyen Age et l'on en retrouve trace jusqu’au siècle dernier. C'est à ce moment que cette mancie s'est modifiée à-peu-près partout pour devenir l'ooscopie: une mancie qui n'observe plus la forme extérieure de l’œuf, mais plutôt son intérieur et particulièrement, le blanc d'oeuf. Voir aussi ooscopie.

Ophéomancie - Voir ophiomancie ou ophyomancie.

Ophimancie - Voir ophiomancie ou ophyomancie.

Ophiomancie - De l'ancien grec ophio (combiné avec ophis), serpent.
Divination par l'observation du mouvement des serpents, leur couleur, leur façon de s'enrouler ou de manger. Aux temps anciens, les prêtres-médecins utilisaient de petits serpents qu’ils plaçaient sur le sol par nombre pair, en terrain découvert. Leur art divinatoire consistait à étudier leur ondulations, leur comportement et la façon dont ils se regroupaient pendant leur reptation. Les devins tiraient alors des présages et des indications de ces observations.

Ophthalmomancie - De l'ancien grec ophthalmos, oeil.
Divination par l'observation et l'interprétation des couleurs et des réflexions des yeux d'une personne, en vue de pouvoir décrire son caractère.

OracleDu grec orare, prier; du latin oraculum, annoncement divin ou oracle; du vieux français oracle.
Terme qui exprime à la fois le lieu où s'exerçait habituellement la divination (ex: un temple) pour recevoir un message d'un dieu, ou un message exprimé par une inspiration divine. Ce terme s'applique aussi aux renseignements donnés par cette divination, tout autant qu'à la personne (ex: prêtre, devin) qui transmet le message.

Oréomancie - Du grec oros, montagne.
Divination par l'examen de la figure des montagnes. Les anciens Chinois examinaient avec soin la figure des montagnes en recherchant et en sondant les veines et les entrailles, pour trouver une heureuse terre; à savoir, la tête, la queue ou le coeur du dragon.

Ornithomancie - Du grec ornithos (combiné avec ornis), oiseau.
Divination par les actes instinctifs des oiseaux, via l'observation augurale du comportement, du vol, de la migration ou du chant des oiseaux. Chez les Grecs, dans l'Antiquité, on considérait que certains animaux — dont les oiseaux — possédaient des aptitudes divinatoires attendu qu'ils présentaient souvent certains des attributs des dieux, tels la corneille d’Héra, le vautour et l’aigle de Zeus, le corbeau du dieu Apollon ou la chouette d’Athéna. Tandis que chez les Romains, on tirait aussi des prédictions à partir des prodiges et des présages, par l'entremise des augures qui observaient les oiseaux. Ainsi, selon un shéma établi par avance pour configurer la voûte du ciel, on notait diverses observations: le vol et la façon de voler des oiseaux; l’endroit du ciel où selon le shéma, ils apparaissent; l’altitude et la la direction de leur vol; le battement de leurs ailes ou le vol plané; etc. Règle générale, on étudiait le cri des pies, des corbeaux et des chouettes plutôt que leur vol, pour établir les présages et augurer de l'avenir. On distinguait aussi les observations faites de jour, mais aussi de nuit (voir biastomancie, divination par les oiseaux de nuit).

Oryctomancie - Du grec oryktos, déterré.
Divination utilisant choses déterrées.

Ossomancie - Du latin ossa, os. Voir ostéomancie.

Ostéomancie ou ossomancie - De l'ancien grec osteon, os. Divination par les os des animaux.

Ostracomancie - Du grec ostreion, huître. Divination par l'écoute des coquillages.

Otonéchomancie - Du grec tonos, ton. Divination par les bourdonnements d'oreilles.

Ouranomancie - Du grec ouranos, ciel. Divination par l'observation du ciel.

Ovomancie ou oomancie, ooscopie - Du latin ovo (combiné avec ovum), oeuf.
Divination par des blancs d'œufs jetés dans l'eau. On casse des œufs dans un récipient d'eau et on procède à l'interprétation de la forme du blanc d'oeuf.


♥ Articles by Lou | Arts divinatoires Unicorne