Le portail divination et voyance | Unicorne.comARTS DIVINATOIRES UNICORNE
Unicorne > Abc > Runomancie > Alphabet
Runes :: Alphabet runique Germanique | Ancien Elder Futhark
ABC Arts Divinatoires & Mancies | Guide Divination & Voyance
 
Arts Divinatoires
ABC RUNES • Alphabet runique des peuples du Nord
L'alphabet des Runes du Futhark germanique ancien...
La runomancie existe dit-on, depuis que le secret des Runes fut révélé au dieu Odin. Toutefois, on écrivait déjà avec des symboles semblables aux Runes il y a plus de 3,000 ans. On parle des symboles pré-runiques « hällristningar » (un type d'écriture) datant de l'Âge de Bronze (-1,000 av. J.-C.), découverts sur des sculptures.
... Runes   Ancien Elder Futhark   dieu Odin   Vikings   
Alphabet runique   Mythologie nordique   Tirage de runes
Runomancie   Runes magiques   Germains et Celtes
Histoire des runes   Piocher les runes  Runes divinatoires ...   


Les Vikings: de fiers descendants des peuples Nordiques, Suiones et Æstii
Cités en l'an 98 par Tacite (historien romain), qualifiés de peuple pacifique en 551 (Jordanès, historien goth), les Æstii — probable peuple d'où originent les dieux Ases dont Odin — habitent la Germanie Antique, au Sud-Est de la Scandinavie; tout comme les Suiones (Suède). Selon l'archevêque anglican (Irlande) James Ussher et autres éminents critiques, les Suiones et Æstii sont les progéniteurs des “pirates” que sont les Vikings. :0)

Les Vikings: brutes ou défenseurs d'un peuple envahi..?
Plusieurs textes grecs ou romains classiques décrivent les Vikings, ces Germains du Nord, comme étant des brutes sanguinaires pillant tout sur leur passage. Mais rien n'est moins vrai...

C'est peu avant l'an 800 de notre ère qu'a débuté la période de la Révolte Viking qui consistait en une série de représailles des Vikings contre les envahisseurs qui s'étaient emparés de leur territoire et de leurs vies, à force d'armes et Croisades.

La rage au coeur, les Vikings se sont insurgés contre le massacre de Verden: où en 782 l'Empereur Charlemagne rassembla 4,500 guer­riers, dignitaires, prêtres et nobles païens et leur donna ce choix: baptême chrétien ou décapitation (donc 4,500 morts le même jour dans un bain de sang); et la déporta­tion forcée en l'an 783 de 30,000 Saxons en Savoie.

Cette révolte, on ne peut plus légitime, faisait suite aux excès des troupes de Charlemagne couvrant la guerre impitoyable de l'Égli­se contre les Celtes et les Saxons à Verden, et contre tous les “Païens du Nord”. Pour imposer la chrétienté et en même temps, pour interdire la “culture et la religion païenne”.

Alors pendant deux siècles les Vikings, peuple germani­que pourtant pacifique, ont déferlé sur l'Europe pour venger leurs frères massa­crés. Ils ont fait payer aux églises, abbayes et cités occiden­tales, l'abominable crime de Charlemagne.



Voyance En Direct
VOYANCE UNICORNE
Voyants En Ligne

Voyance par Téléphone
Audiotel SMS Tchat Web
CONTACTEZ NOS VOYANTES | VOYANTS


L'Ère Viking
La grande part des nations Viking sont Danemark, Suède, Norvège et Islande; voyageant partout dans le monde connu et au-delà. Dans leurs expéditions les Vikings ont tout d'abord exploré et commercé; puis ensuite ils ont conquis et pillé. L'ère Viking aurait commencé avec l'attaque de Lindisfarne (île d'Angle­terre, côte Ouest de l'Écos­se en Northumbrie, dans la mer du Nord), le 8 Juin 793 après JC pour se terminer le 25 Septembre 1066 à la bataille de Stam­ford Bridge (côte du Yorkshire), où le roi d'Angleterre défait le roi de Norvège.

Les Runes Viking
C'est au IXe siècle, vers les années 800 de notre ère et dans une civilisation de plus en plus guerrière, que le Jeune Futhark Scandinavien adopte le Futhark à 16 lettres: ce qui devient ce qu'on appelle les Runes des Vikings. On retranche alors neuf lettres de l'Ancien Elder Futhark (Futhark Ger­manique) de 24 lettres: g, w, æ, p, z, e, ng, d, o — soit Gebo, Wunjo, Pertho, Algiz, Ehwaz, Ingwaz, Dagaz, Otha­lan; et on ajoute la lettre “R” (Raido).

Les Runes reléguées au rang de Folk-Lore, au Moyen-Âge
En cette sombre période Médiévale, les Runes ont connu le même sort que les cartes à jouer: interdiction d'usage et destruction mas­sive. Parce qu'elles avaient une fonction divinatoire, surtout; étant le symbole de pratiques païennes qui donnaient de l'autonomie aux peuples: chose réprou­vée dans cette société féo­dale où les paysans et les petites gens étaient assi­milés à du bétail, ne valant pas plus que des esclaves. Alors pour quelques siècles, les Runes ont pris le chemin du folklore; un terme tirant son nom de l'expression “Folk-Lore”, soit “Connais­sance du Peuple”.




Les Runes: symboles pour la magie, la divination, l'écriture

L'Ancien Elder Futhark, un alphabet runique bien connu, trouve sa source dans la vieille écriture d'Hallristinger:
un système de symboles représentant des idées et des concepts qui plus tard, seront inclus dans les alphabets runiques; puisqu'on les retrouve incorporés dans les noms des Runes (soleil, homme, cheval, etc).

runes
Pré-Runes Hällristningar — © Rolf Nystrom

Bien qu'on ait perdu au fil des siècles une bonne part du sens profond et des fonctions utilitaires des Runes, les informations recueillies par les artefacts nous indiquent que dès les temps anciens — à l'Âge de Bronze et peut-être même à l'Âge de Pierre, soit il y a environ 3,000 ans —, l'écriture d'Hallristinger — ancêtre des Runes — existait. Toutefois les Runes comme telles, l'Ancien Elder Futhark, furent inventées vers l'an -500 avant J.-C. et elles furent utilisées tout autant pour le tirage au sort par jet de lots (casting), que pour la divina­tion ou que pour l'écriture.

Puis, le nom “futhark”, comme pour le mot “alphabet”, est dérivé de la première lettre de la séquence runique; soit, celles de la première famille de Runes, l'Aett de Frey — les Runes sont répar­ties en trois genres ou racines, c.à.d. Aett de Frey, Aett de Hagal, Aett de Tyr — commençant avec les sons F, U, Th, A, R, et K.

À l'origine, le Futhark germanique ancien (Elder Futhark) comprenait 24 lettres: chaque lettre est en fait, un “signe vocal” gravé sur du bois, de la pierre, etc, en commençant par “F” (fehu) et se terminant par “O” (othalan). Cet alphabet runique, créé aux enrirons de -400 ans avant notre ère, fut largement utilisé par les peuples des tribus germaniques du Nord de la Suède, de la Norvège, du Danemark, de la Scandinavie et de l'Allemagne du Nord, du IIe au VIIIe siècle surtout. Cette forme de Runes, l'Ancien Elder Futhark, nommé aussi Futhark germanique, est reconnue comme étant l'aînée de l'alphabet runique. Toutefois, les Germains ayant une culture orale, n'écrivaient que peu. Car ces signes et symboles gravés avaient un caractère sacré, à double sens. Voilà pourquoi question d'écriture, on ne les gravait qu'avec mesure et intelligence. Les érudits les utilisaient davantage comme oracles, pour lire le Wyrd ou Destin; ou comme talisman pour renforcer leur magie.

Même dans l'Europe du Moyen Âge et de la Renaissance, les Runes sont demeurées en usage jusqu'au milieu du XVIIième siècle. D'ailleurs, tout le monde connaissait leur usage pour “tirer les sorts runiques” car les Runes étaient fréquemment consultées pour des questions d'intérêt public et privé. Toutefois, dans le cadre des efforts de l'Église à “chasser le démon hors de l'Europe” lors de l'Inquisition, c'est en 1639 que les Runes ont été officiellement inter­dites d'usage. Les “Maîtres de Runes” ont soit été brûlés au bûcher, soit qu'ils se sont cachés; et la profonde con­naissance des Runes peut très bien être disparue avec eux. Certains ont sans doute pu transmettre leurs connaissances et leur savoir-faire, dans le secret. Mais attendu que la plupart des manuscrits anciens furent détruits lors des conquêtes romaines et chrétiennes, il reste difficile de départager ce qui origine vraiment des traditions des anciens Germains (ancienne mythologie Nordique); d'avec les influences chrétiennes suivant la christianisation des peuples Nordiques, et d'avec les plus modernes philosophies ésotériques.

L'alphabet runique Ancien Elder Futhark (24 Runes) • Iconographie & images des Runes

Donc, cet alphabet des Runes comprend vingt-quatre lettres auxquelles on a ajouté, pour la divination, une lettre blanche; soit Wyrd, qu'on nomme la “Rune Blanche” ou la “Rune du Destin”. Notons aussi que les noms des Runes ont souvent été empruntés au Panthéon des mythologies Nordiques; alors qu'elles sont placées sous la protection du dieu Odin, le “Principe De Toutes Choses” ou dieu des dieux. Ci-après, voici la représentation graphique des Runes de l'Ancien Elder Futhark; leur nom en langue proto-germanique; et assorties du son qui est associé à chaque Rune.

Runes
Ansuz
(A) • Son: a
Runes
Berkanan
(A) - Son: b
Runes
Dagaz
(D) • Son: d
Runes
Ehwaz
(E) • Son: e
Runes
Fehu
(F) • Son: f
Runes
Gebo
(G) • Son: g
Runes
Haglaz
(H) • Son: h, ch
Runes
Isaz
(I) • Son: i
Runes
Jeran
(J) • Son: j
Runes
Kaunan & Kenaz
(K) • Son: k
Runes
Laukaz & Laguz
(L) • Son: l
Runes
Mannaz
(M) • Son: m
Runes
Naudiz
(N) • Son: n
Runes
Othalan
(O) • Son: o
Runes
Pertho
(P) • Son: p
Runes
Ingwaz
(Q) • Son: gn, ŋ
Runes
Raido
(R) • Son: r
Runes
Sowilo
(S) • Son: s
Runes
Tiwaz
(T) • Son: t
Runes
Uruz
(U) • Son: u
Runes
Wunjo
(W) • Son: w
Runes
Thurisaz
(X) • Son: th
Runes
Ihwaz (Eihwaz)
(Y) • Son: ï, æ
Runes
Algiz (Elhaz)
(Z) • Son: z

Dans les langues proto-germaniques *, des runes du vieux Futhark se nomment comme suit: Ansuz, Berkanan, Dagaz, Ehwaz, Fehu, Gebō, Haglaz, Īsaz, Iwaz (Eihwaz), Jēran, Kaunan (Kenaz), Laukaz (Laguz), Mannaz, Naudiz, Ingwaz, Ōthalan (Ōþalan), Perþō, Raidō, Sōwilō, Tiwaz, Þurisaz, Ūruz, Wunjō, Algiz (Elhaz).
* Note: Proto-germanique — Nommé aussi germanique commun, c'est la langue commune qui serait à l'origine de toutes les langues germaniques, qui font aussi partie des langues indo-européennes (ex: anglais, allemand, néerlandais, afrikaans et les langues scandinaves telles suédois, danois, norvégien). Ces langues proto-germaniques se subdivisaient en trois groupes: westique (haut-allemand, bas-allemand, néerlandais, frison, anglais); nordique (islandais, féringien, danois, norvégien, suédois); et un groupe disparu des langues ostiques (langues germaniques d'origine orientale, tel le gotique), vers le VIe siècle: néanmoins connu par des documents.

• • •

Les AEttir * ou familles de Runes de l'Ancien Elder Futhark • Nom des Runes

Ci-après, l'énumération des lettres de l'alphabet runique des Runes de l'Ancien Elder Futhark, selon leur groupe ou famille. La première appellation correspond au nom germano-nordique; suivi entre parenthèses, de l'appellation française puis ensuite, s'il y a lieu, anglo-saxonne; et en dernier lieu, par la correspondance alphabétique.

Ætt DE FREY • Les Runes Humaines
Ces runes divinatoires & magiques expriment ce qui fait référence à la vie de l'Homme et à son quotidien. Elles sont reliées aux limites de la condition humaine. Elles parlent du quotidien de l'Homme: sa vie, ses préoccupations, ses questions, ses peurs et ses sentiments.
Fehu [Foeh*Feoh - F] • Uruz [Ur - U, V] • Thurisaz [Thurses*Thorn*Thom - TH] • Ansuz [Oss*As - A]
Raido [Raidho*Rad*Radh - R] • Kaunan & Kenaz [Ken - K] • Gebo [Gyfu - G] • Wunjo [Wynn*Win - W]

Ætt DE HAGEL • Les Runes des Éléments et du Destin
Ces runes divinatoires & magiques expriment ce qui fait référence aux forces extérieurs et aux éléments. Elles représentent les forces élémentaires, le Destin échappant au contrôle de l'Homme. Elles parlent des forces liées aux lois du Destin et de la Nature, dont on ne peut se soustraire.
Haglaz [Hagalaz*Hagel*Haegl - H] • Naudiz [Nyd - N] • Isaz [Is - I] • Jeran [Ger - J]
Ihwaz*Eihwaz [Eoh - E] • Pertho [Perthro*Peorth - P] • Algiz*Elhaz [Eolh - Z] • Sowilo [Sigel*Sigil - S]

Ætt DE TYR • Les Runes Spirituelles
Ces runes divinatoires & magiques évoquent l'accomplissement humain, l'humanitré de l'Homme et sa spiritualité. Elles expriment ce qui fait référence au sacré, au spirituel, à la foi; et nous apprennent à reconnaître le divin qui sommeille en soi. Elles dispensent des conseils sur la vie humaine et parlent de la voie du sacré qui mène à l'âme de l'Homme; et de ses valeurs, de ses actes, de sa foi. L'Aett de Tyr permet à l'Homme d'échapper aux contraintes des Aettir précédentes, par l'utilisation de son libre-arbitre.
Tiwaz [Tyr - T] • Berkanan [Berkano*Beorc - B] • Ehwaz [Eh - E] • Mannaz [Man - M]
Laukaz & Laguz [Lagu - L] • Ingwaz [Ing - NG] • Dagaz [Daeg - D] • Othalan*Othalaz [Odal - O]

LA RUNE BLANCHE
La Rune divinatoire & magique, du destin inconnu ou incontrôlable; imprévisible, silencieux et secret.
Wyrd (Rune Blanche)

* Un Ætt — au pluriel, des Ættir — ou Aett est un groupe, ou plutôt une “famille” de huit astres ou “dieux” (référence à octade, à huitaine, ou au prénom Otton). Cette racine étymologique se retrouve dans le terme nordique “ættadr” qui si­gnifie, “appartenir par naissance ou par lien familial à un endroit”. Du norvégien “ae“ tte gard, qui a le sens de “patri­moi­ne” ou jardin de famille “aux adrets” (puisque sur son trajet, le soleil inonde le versant ensoleillé de la montagne sur sa droite; ce qui est vital dans le Nord). Le terme OEtt offre aussi une parenté avec le terme “oeth” vieil irlandais; et avec “Eid” signifiant “serment”, en allemand; et avec “Otiu” qui se traduit par “jeunesse” en viking (celtique oc, og, owen — en latin, juventus). Le terme “OEtt” signifie aussi les huit directions de l'espace du navigateur, telles qu'on les retrouve dans la rose des vents. - (Source: Extrait tiré de “Les origines de l'Arbre de Mai” par Christian Mandon).

• • •

Historique des Runes [ GermainsCeltes ] • Alphabet runiqueInterprétationMéthodes

Runes divinatoires :: Choix de Tirages des Runes
Tirage Gratuit des Runes divinatoires :: Tirage Du Jour Gratuit des Runes

♥ Articles by Lou | Arts divinatoires Unicorne